Adriaan Brouwer (1605-1638)

peintre et bon vivant

 

Adriaan Brouwer à travers la lentille du photographe Vanfleteren

 

Adriaan est né vers 1605/1606 à Audenarde, il était le fils d’un peintre des tapisseries. Dès 1621 il a séjourné quelques années à Anvers. Il est mentionné pour la première fois dans un acte écrit à Amsterdam le 23 juillet de 1626, dans lequel il signe comme témoin une déclaration concernant le commerce en peintures.

 

Fin 1631 il était membre de la guilde Saint-Lucas à Anvers. A ce moment l’école de peinture d’Anvers avait un renom international avec des peintres comme Rubens, Van Dijck et Jordaans. Brouwer s’est endetté différentes fois à Anvers et on a confisqué ses biens. Quelque temps il était même emprisonné par les espagnols dans « Den Casteele ou Citadel d’Anvers ». D’après ce qu’on dit, il est sauvé par le peintre Rubens. Après sa libération il a vécu probablement dans la maison du peintre et boulanger Joos van Craesbeek qu’il a rencontré dans la cantine de la prison.

 

Adriaan Brouwer est décédé en janvier de 1638, endetté et on l’a enterré dans une tombe commune. Le premier février de 1638 on l’a déterré et enterré de nouveau dans l’église des carmélites à Anvers.

 

© MOU Museum Oudenaarde en de Vlaamse Ardennen - design Digital Cordon Bleu